Écrire Un journaliste en détention privé des visites de sa famille

Le 24 janvier, le journaliste Amade Abubacar a été transféré de la prison du district de Macomia à la prison de Mieze, dans le district de Pemba, dont le chef-lieu est la capitale de la province de Cabo Delgado. Depuis lors, les autorités pénitentiaires le privent des visites de sa famille. Le 25 janvier, il a été autorisé à recevoir la visite, sous surveillance, de membres d’une commission du barreau mozambicain et de son avocat. Au cours de cette visite, il a dit avoir été soumis à des mauvais traitements pendant qu’il était détenu par les forces armées.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !