Écrire Un militant détenu se voit refuser toute rencontre avec un avocat

Peter Biar Ajak, militant et universitaire sud-soudanais, a été arrêté par le Service de la sécurité nationale (NSS) à l’aéroport international de Djouba le 28 juillet. Il est actuellement détenu au siège du NSS à Djouba. Il n’a pas été informé du motif de son arrestation et n’a pas encore été autorisé à consulter un avocat.

Peter Biar Ajak est un universitaire sud-soudanais qui a étudié à Harvard, un militant et le président du Forum des jeunes leaders sud-soudanais. Il a été arrêté par des agents du NSS à l’aéroport international de Djouba samedi 28 juillet, alors qu’il s’apprêtait à se rendre à Aweil pour participer au forum des jeunes qu’il avait organisé. Peter Biar Ajak est un fervent détracteur du gouvernement sud-soudanais.

Lors de son arrestation, les agents lui ont présenté un mandat d’arrêt dont la date remontait à au moins une semaine.

Même si sa famille a été autorisée à lui rendre visite au siège du NSS à Djouba, Amnesty International craint qu’il ne soit détenu à l’isolement. Il n’a pas été autorisé à consulter un avocat. Il doit encore être déféré devant un tribunal et le motif de son arrestation demeure flou. Cependant, son arrestation serait liée au fait qu’il organisait un forum des jeunes à Aweil.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

USA/Mexique : un accord risque de mettre des milliers de vies en danger

Les États-Unis et le Mexique envisagent de reconnaître ce dernier comme « pays tiers sûr » et empêcher ainsi tous demandeurs d’asile de demander protection aux États-Unis. Signez notre pétition