Écrire Un pasteur détenu en grève de la faim depuis le 8 août

Le pasteur vietnamien Nguyễn Công Chính est un prisonnier d’opinion qui purge une peine de 11 ans d’emprisonnement. Il est en grève de la faim depuis le 8 août afin de protester contre les mauvais traitements et la privation de droits dont il fait l’objet ainsi que l’absence de réaction des représentants de l’État face à ses réclamations. Il est en mauvaise santé.

Nguyễn Công Chính est victime de mauvais traitements et est privé de ses droits par l’administration pénitentiaire depuis plus de trois ans et demi. Il a entamé une grève de la faim en signe de protestation le 8 août. Lorsque sa femme Trần Thị Hồng lui a rendu visite le 17 août, il avait besoin d’aide pour marcher et semblait particulièrement maigre et affaibli. Pendant sa détention, il a été victime de violences verbales et physiques de la part d’autres prisonniers avec la complicité de responsables de l’administration pénitentiaire, ou sans que ceux-ci n’interviennent. Il s’est également vu refuser des soins médicaux pour son hypertension et une sinusite. Contrairement aux autres prisonniers, il n’a par ailleurs pas été autorisé à acheter de la nourriture supplémentaire auprès de la cantine pour compléter le régime alimentaire insuffisant de la prison. Il a en outre été placé à l’isolement pendant une période prolongée pour empêcher toute interaction avec les autres prisonniers. Ces traitements constituent des actes de torture ou d’autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants qui sont interdits aux termes de la Convention contre la torture et de l’Ensemble de règles minima pour le traitement des détenus des Nations unies (règles Mandela).

Les lettres de réclamation et les pétitions adressées aux tribunaux et à l’administration pénitentiaire par Nguyễn Công Chính sont restées sans réponse. Par ailleurs, les lettres qu’il a adressées à sa famille et celles de sa famille qui lui étaient destinées ne sont jamais arrivées. Il s’est également vu refuser l’appel téléphonique mensuel à sa famille auquel ont droit les autres prisonniers. On lui a dit que s’il reconnaissait qu’il était coupable des accusations sur la base desquelles il a été condamné, ses « privilèges » lui seraient accordés.

Nguyễn Công Chính est un pasteur mennonite qui a été arrêté en avril 2011 à Pleiku, dans la province de Gia Lai, dans la région montagneuse du centre du pays. En mars 2012, il a été condamné à 11 années d’emprisonnement pour « atteinte à la politique d’unité nationale » aux termes de l’article 87 du Code pénal de 1999. Il est détenu à la prison d’An Phước dans le district de Phú Giáo (province de Bình Dương, située dans le sud du Viêt-Nam) depuis fin décembre 2012. Cette prison se trouve à 600 km de son foyer familial et il faut 12 heures à sa famille pour s’y rendre.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.