Écrire Un pratiquant du Fa Lun Gong risque la torture

Qin Wei, un pratiquant du Fa Lun Gong, a été placé en garde à vue après avoir distribué un ouvrage critiquant le Parti communiste chinois. Cet homme risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements.
Qin Wei a été interpelé par des policiers en civil le 18 mai dans le district de Haidian, à Pékin, après avoir distribué un exemplaire de l’ouvrage intitulé Les Neuf commentaires sur le Parti communiste, une série de neuf éditoriaux critiques de l’histoire du Parti communiste chinois, de la Campagne de rectification de Yan’an dans les années 1942-1944 jusqu’à aujourd’hui. Il a ensuite été placé en détention pour des accusations d’« utilisation d’un culte néfaste dans le but de nuire au maintien de l’ordre ».
Qin Wei est actuellement détenu au centre de détention du district de Haidian. Son avocat a envoyé un courrier au Bureau de la Sécurité publique du district de Haidian et au parquet du district de Haidian pour demander aux autorités d’abandonner les charges retenues contre Qin Wei et de le libérer, faisant valoir le fait que la liberté de religion et de conviction et la liberté d’expression sont protégées par la Constitution chinoise et qu’aucune agence de l’État n’a jamais officiellement déclaré que le Fa Lun Gong était un culte néfaste.
C’est la huitième fois que Qin Wei est arrêté en raison de ses convictions. La période la plus longue au cours de laquelle il a été emprisonné par le passé était de cinq ans et demi, à partir de 2004. Il a été placé en détention à l’isolement, a subi un « lavage de cerveau » et a été soumis à des travaux forcés. Lors de ses détentions précédentes, il a été torturé et a notamment reçu des coups de matraque électrique au visage et a été privé de sommeil pendant de longues périodes, dont une fois pendant une période de cinq mois entre octobre 2003 et mai 2004, selon certaines sources. Ces mauvais traitements ont provoqué une arythmie cardiaque qui a entraîné un arrêt cardiaque. Il risque actuellement d’être victime de torture ou d’autres mauvais traitements.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.