Écrire Un professeur d’université palestinien en détention

Le 13 juin, un juge militaire israélien a confirmé l’ordre de mise en détention administrative visant Ahmad Qatamesh pour une durée de trois mois. Cet universitaire palestinien était détenu de manière arbitraire au titre d’un ordre de détention administrative émis le 17 mai. Il est détenu depuis le 14 mai, sans inculpation ni jugement, à la prison d’Ofer. Ahmad Qatamesh est un prisonnier d’opinion.

Ahmad Qatamesh, 67 ans, s’est vu remettre un ordre de détention administrative de trois mois signé par le commandant militaire des Forces de défense d’Israël en Cisjordanie occupée, le 17 mai. Selon son avocat, Mahmoud Hassan de l’Association Addameer, cet ordre a été confirmé lors d’une audience le 13 juin. Ahmad Qatamesh a été arrêté une première fois par des soldats israéliens lors d’un raid à son domicile le 14 mai, juste avant l’aube.

Ahmad Qatamesh est un commentateur politique et un professeur d’université. Il critique haut et fort les autorités israéliennes et palestiniennes, ainsi que les accords d’Oslo, un accord intérimaire ayant transféré aux autorités palestiniennes un contrôle partiel sur certains secteurs des territoires palestiniens occupés. Il a appelé à un changement radical dans le paysage politique palestinien et la stratégie des Palestiniens, et à la fin des divisions entre le Hamas et l’Autorité palestinienne en Cisjordanie, et a souligné que la population palestinienne est mécontente de ses dirigeants. Récemment, il a fait part de son soutien à la grève de la faim collective de prisonniers palestiniens, entamée le 17 avril : environ 1 500 détenus ont refusé toute nourriture pendant plus de 40 jours, pour contester les conditions de leur détention dans les geôles israéliennes. Amnesty International pense qu’il a été arrêté uniquement en raison de ses écrits et activités politiques non violents et afin de dissuader d’autres Palestiniens d’avoir des activités militantes.

Ce n’est pas la première fois qu’Ahmed Qatamesh est un prisonnier d’opinion ou est détenu dans les prisons israéliennes sans inculpation ni jugement. Il a au total passé plus de huit ans en détention administrative aux mains des autorités israéliennes. Il a été libéré de détention administrative en décembre 2013. L’épouse d’Ahmad Qatamesh a déclaré à Amnesty International qu’il a subi des lésions à l’oreille interne affectant son équilibre, à cause du traitement auquel il a été soumis et du manque de soins médicaux lors de ses précédentes détentions. Elle a ajouté que, depuis sa libération en 2013, il s’est évanoui et a perdu connaissance à maintes reprises et qu’elle demeure inquiète pour son état de santé.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

LE COQ WALLON A DU PLOMB DANS L’AILE

Les milliers d’armes qui sont vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition