Écrire Un refugié transféré de l’aéroport toujours en danger

Le réfugié syrien qui était arbitrairement détenu dans la « salle des passagers à problèmes » de l’aéroport Atatürk d’Istanbul depuis plus d’un an a été transféré le 19 mars. Il est maintenu en détention administrative en attendant qu’une décision soit prise quant à sa demande de libération. Il risque à tout moment d’être renvoyé en Syrie.

Fadi Mansour, que l’on désignait auparavant par les initiales F.M., le réfugié syrien qui était détenu dans la « salle des passagers à problèmes » de l’aéroport Atatürk d’Istanbul depuis le 15 mars 2015, a été transféré hors de l’aéroport le 19 mars. Son passeport a été tamponné (ce qui signifie qu’il est enfin autorisé à entrer sur le territoire turc) et il a été conduit à un poste de police dans les environs. D’après l’avocat de Fadi Mansour, ce transfert intervient après que la Direction générale pour la gestion des migrations a décidé de le placer en détention administrative au centre pour étrangers en instance d’expulsion d’Adana, dans le sud-est de la Turquie.

En attendant, il a été transféré le 21 mars du poste de police à la prison du centre pour étrangers en instance d’expulsion de Kumkap ?, à Istanbul. L’avocat de Fadi Mansour a demandé à la Direction générale pour la gestion des migrations de ne pas l’envoyer au centre pour étrangers en instance d’expulsion d’Adana et, au lieu de cela, de le libérer et de lui accorder une protection temporaire au titre de la Loi turque de 2013 relative aux étrangers et à la protection internationale.

Tant qu’il n’est pas libéré et qu’il ne bénéficie pas d’un statut de protection temporaire, Fadi Mansour risque à tout moment d’être renvoyé en Syrie, où il risquerait de subir de graves violations de ses droits humains.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.