Écrire Un tribunal prolonge la détention d’un jeune homme de 45 jours

Le 16 novembre, un tribunal du Caire a décidé une nouvelle fois de prolonger la détention du prisonnier d’opinion Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein de 45 jours.

Le 16 novembre, un tribunal du Caire a décidé que Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein serait maintenu en détention 45 jours supplémentaires. Ce jeune homme a été déféré à 12 h 45, heure locale. Parmi ses avocats figure l’ancien candidat à l’élection présidentielle Khaled Ali. Son frère, Tarek Tito, a expliqué à Amnesty International que la défense avait présenté ses arguments et que le juge avait renouvelé l’ordre de détention à 14 h 15.

Mahmoud Hussein est actuellement détenu à la prison de Tora, au Caire.
Près de 145 000 personnes de 138 pays ont signé la pétition d’Amnesty International pour demander sa libération. Il a été arrêté le 25 janvier 2014 dans un bus, alors qu’il rentrait chez lui, parce qu’il portait un t-shirt aux couleurs de l’« Action en faveur d’une nation sans torture » et une écharpe affichant le logo de la « révolution du 25 janvier ». Il a été battu en détention et contraint, sous la torture, à faire des « aveux » filmés.

Aux termes du droit égyptien, la période de détention précédant un procès pour des charges passibles de la réclusion à perpétuité ou de la peine de mort peut durer deux ans. Mahmoud Hussein est accusé d’appartenir à un groupe interdit, de détenir des armes et d’avoir reçu de l’argent en contrepartie de sa participation à une manifestation. Ces accusations sont forgées de toutes pièces.

.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.