Écrire Un tribunal prolonge la détention d’un jeune homme de 45 jours

Le 16 novembre, un tribunal du Caire a décidé une nouvelle fois de prolonger la détention du prisonnier d’opinion Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein de 45 jours.

Le 16 novembre, un tribunal du Caire a décidé que Mahmoud Mohamed Ahmed Hussein serait maintenu en détention 45 jours supplémentaires. Ce jeune homme a été déféré à 12 h 45, heure locale. Parmi ses avocats figure l’ancien candidat à l’élection présidentielle Khaled Ali. Son frère, Tarek Tito, a expliqué à Amnesty International que la défense avait présenté ses arguments et que le juge avait renouvelé l’ordre de détention à 14 h 15.

Mahmoud Hussein est actuellement détenu à la prison de Tora, au Caire.
Près de 145 000 personnes de 138 pays ont signé la pétition d’Amnesty International pour demander sa libération. Il a été arrêté le 25 janvier 2014 dans un bus, alors qu’il rentrait chez lui, parce qu’il portait un t-shirt aux couleurs de l’« Action en faveur d’une nation sans torture » et une écharpe affichant le logo de la « révolution du 25 janvier ». Il a été battu en détention et contraint, sous la torture, à faire des « aveux » filmés.

Aux termes du droit égyptien, la période de détention précédant un procès pour des charges passibles de la réclusion à perpétuité ou de la peine de mort peut durer deux ans. Mahmoud Hussein est accusé d’appartenir à un groupe interdit, de détenir des armes et d’avoir reçu de l’argent en contrepartie de sa participation à une manifestation. Ces accusations sont forgées de toutes pièces.

.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

USA/Mexique : un accord risque de mettre des milliers de vies en danger

Les États-Unis et le Mexique envisagent de reconnaître ce dernier comme « pays tiers sûr » et empêcher ainsi tous demandeurs d’asile de demander protection aux États-Unis. Signez notre pétition