Écrire Une avocate défenseure des droits humains est détenue sans inculpation officielle

Li Yuhan, avocate défenseure des droits humains âgée de 60 ans, a été placée en « détention criminelle » il y a près d’un mois, et on ne dispose d’aucune information officielle quant aux charges retenues contre elle. On est sans nouvelles de cette femme depuis le 9 octobre 2017, et il n’a pas été confirmé qu’elle pouvait consulter un avocat de son choix. Elle risque d’être victime de torture ou d’autres mauvais traitements.

On est sans nouvelles de Li Yuhan depuis qu’elle a envoyé un SMS à son frère, le 9 octobre 2017, pour l’informer qu’elle était emmenée par la police. D’après sa famille, elle a été placée en « détention criminelle » par le bureau de la Sécurité publique de la ville de Shenyang, dans le district de Heping (province du Liaoning).

Après avoir perdu tout contact avec elle, les proches de Li Yuhan ont demandé à de nombreuses reprises aux pouvoirs locaux de leur dévoiler le lieu où elle se trouvait. Finalement, le 31 octobre, ils ont révélé qu’un policier dirigeant la division des enquêtes pénales du bureau de la Sécurité publique de la ville de Shenyang avait confirmé, lors d’un appel téléphonique, que Li Yuhan avait été placée en détention. Le policier a également affirmé qu’elle lui avait donné l’autorisation légale d’engager un avocat en son nom.

Le policier a indiqué que Li Yuhan était détenue pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public », mais n’a fourni aucun document officiel et n’a confirmé aucune autre information. On ne sait pas si elle a engagé un conseil de son choix ou si les autorités lui ont commis un avocat d’office.

Le lendemain du jour où il a reçu confirmation de sa détention, Wang Qiushi, un avocat de Heilongjiang, s’est rendu au centre de détention n° 1 de la ville de Shenyang pour tenter de rencontrer Li Yuhan. Les agents ont refusé d’accéder à sa demande et ont seulement confirmé que Li Yuhan était détenue dans ce centre depuis le 9 octobre. Lorsqu’il le leur a demandé, les agents ont déclaré qu’ils ne pouvaient pas divulguer les charges pour lesquelles Li Yuhan était détenue et ont refusé de montrer l’autorisation légale écrite par laquelle Li Yuhan aurait engagé un avocat.

La santé de Li Yuhan soulève des inquiétudes, car elle souffre de problèmes cardiaques et a subi une lourde opération en mars 2017. Détenue au secret, sans que l’on sache si elle peut consulter un avocat de son choix, Li Yuhan risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.