Écrire Une défenseure des droits humains victime de menaces en ligne

La défenseure des droits humains Fátima Mimbire reçoit depuis le 18 janvier sur les réseaux sociaux des messages d’intimidation anonymes. Elle a commencé à recevoir ces menaces quand elle a commencé à participer activement à la campagne du Centre pour l’intégrité publique (CIP) contre le projet du gouvernement mozambicain de remboursement des prêts qu’il contractés illégalement et secrètement. Par ailleurs, Fátima Mimbire fait également l’objet sur les réseaux sociaux d’une campagne de diffamation visant à l’intimider davantage encore et à délégitimiser son travail.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

3 ans de drame, 3 ans de souffrance : « bon » anniversaire !

Cela fait trois ans qu’un accord conclu entre l’UE et la Turquie entache les droits humains. Des milliers de personnes se retrouvent coincées et souffrent. Signez la pétition !