Écrire Une défenseure des droits humains victime de menaces en ligne

La défenseure des droits humains Fátima Mimbire reçoit depuis le 18 janvier sur les réseaux sociaux des messages d’intimidation anonymes. Elle a commencé à recevoir ces menaces quand elle a commencé à participer activement à la campagne du Centre pour l’intégrité publique (CIP) contre le projet du gouvernement mozambicain de remboursement des prêts qu’il contractés illégalement et secrètement. Par ailleurs, Fátima Mimbire fait également l’objet sur les réseaux sociaux d’une campagne de diffamation visant à l’intimider davantage encore et à délégitimiser son travail.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !