Écrire Une pratiquante du Fa Lun Gong torturée en détention

Chen Huixia, pratiquante du Fa Lun Gong, était incapable de se tenir debout ou de marcher après avoir été torturée, selon une codétenue. Souffrant de maladie chronique et de problèmes de santé, elle est actuellement privée de la possibilité de recevoir la visite de ses proches ou de consulter un avocat.
Chen Huixia, ainsi que huit autres pratiquants du Fa Lun Gong, ont été emmenés par la police de la municipalité de Shijiazhuang, dans la province du Hebei, le 3 juin 2016. Sa famille n’a été informée que le 16 juillet qu’elle était détenue au centre de détention municipal n° 2 de Shijiazhuang, parce qu’elle était soupçonnée de « pratiquer un culte malfaisant en vue de saper l’application des lois ».

Une adepte du Fa Lun Gong qui a été emmenée avec Chen Huixia, mais a été relâchée depuis, a déclaré à sa fille que Chen Huixia, 59 ans, avait été sanglée sur une chaise avec des barres métalliques et torturée, au point qu’elle ne pouvait plus se tenir debout ni marcher. Elle a été soumise à des séances de « lavage de cerveau » dans le but de la faire renoncer à ses croyances.

Le neveu de Chen Huixia s’est rendu au centre de détention le 12 août, mais n’a pas été autorisé à la voir. L’un des avocats contactés par sa famille, qui compte un juge et un policier, a déclaré que les autorités ne l’ont pas autorisé à prendre en charge son dossier. Aucun contact direct n’a pu être établi avec Chen Huixia depuis le mois de juin et, puisqu’elle ne peut pas consulter d’avocat, sa famille craint pour sa santé.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.