Écrire Une prisonnière se voit refuser un bilan médical complet

Le 25 février 2019, la Cour de cassation a confirmé la condamnation de Hajer Mansoor Hassan à trois ans d’emprisonnement. Depuis août 2018, Hajer Mansoor a une grosseur dans la poitrine ; elle craignait d’avoir un cancer. Les autorités ne l’ont pas informée des résultats de ses examens médicaux, dont une mammographie, et n’ont pas donné suite aux demandes répétées qu’elle a déposées pour consulter un spécialiste. Le 24 février 2019, grâce à la mobilisation internationale en sa faveur, Hajer Mansoor a été emmenée à l’Hôpital des forces de défense de Bahreïn, où on lui a dit que la grosseur dans sa poitrine n’était pas cancéreuse. Le médecin a demandé qu’elle fasse immédiatement des radiographies urgentes, mais les policiers qui l’accompagnaient l’ont ramenée au Centre de détention pour femmes de Madinat Isa, sans la laisser passer d’examen médical complémentaire.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !