Écrire Une saoudienne est détenue à l’isolement

Nassima al Sada, une défenseure des droits humains, a été placée à l’isolement début février 2019 à la prison al Mabahith, à Dammam. Elle est maintenue en détention depuis juillet 2018, sans inculpation ni jugement. Son incarcération s’inscrit dans une vague récente d’arrestations ayant pris pour cible des militant·e·s saoudiens en faveur des droits humains.

Depuis mai 2018, au moins 15 militant·e·s, parmi lesquels plusieurs défenseures des droits humains, ont été privés de liberté sans avoir été inculpés en Arabie saoudite.

Amnesty International demande aux autorités saoudiennes de relâcher immédiatement et sans condition Nassima al Sada et les autres militant·e·s en faveur des droits humains.

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !