Écrire Action uegente (mauvaise nouvelle) : Yémen. Muhammad Hazaa a été exécuté

Informations complémentaires sur l’AU 57/13, MDE 31/009/2013, 11 mars 2013 Muhammad Abdul Karim Muhammad Hazaa a été exécuté le 9 mars, en dépit des appels en sa faveur lancés au niveau local et international et malgré la demande du procureur général du Yémen, qui souhaitait une révision de l’affaire car l’âge de Muhammad Hazaa faisait l’objet d’un désaccord. L’exécution de Muhammad Abdul Karim Muhammad Hazaa a eu lieu à 11 heures le 9 mars, dans la ville de Taizz (sud-ouest du pays). Le responsable des poursuites à Taizz l’a retardée de deux heures afin d’offrir au procureur général la possibilité de suspendre cette exécution, qui avait déjà été repoussée d’une semaine en raison des appels envoyés par Amnesty International et d’autres organisations, yéménites et internationales. Le 4 mars, le procureur général du Yémen a accepté une requête déposée par l’avocat de Muhammad Hazaa qui aurait dû automatiquement garantir le renvoi de l’affaire devant les tribunaux appropriés pour révision. Ce recours a été déposé aux motifs que Muhammad Hazaa avait moins de 18 ans au moment des faits et qu’il avait agi en état de légitime défense. Le procureur général l’aurait transmis à un procureur de Taizz, qui aurait cependant refusé de l’étudier lorsque l’avocat de la défense l’a contacté le 6 mars. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Ceci est la deuxième mise à jour de l’AU 57/13. Pour plus d’informations : (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !