Écrire Arabie Saoudite. Sept hommes exécutés en public

Informations complémentaires sur l’AU 58/13, MDE 23/011/2013, 14 mars 2013 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Sept Saoudiens ont été exécutés publiquement le 13 mars dernier à Abha, en Arabie saoudite, bien que leurs familles et plusieurs organisations internationales aient réclamé l’interruption de la procédure, au motif que les prévenus avaient été jugés de façon inique et que certains étaient mineurs au moment des faits. Les sept condamnés – Sarhan bin Ahmed bin Abdullah Al Mashayekh, Said bin Hassan bin Ahmed al Amri, Ali bin Muhammad bin Hazam al Shihri, Nasser bin Said bin Saad al Qahtani, Said bin Nasser bin Muhammad al Shahrani, Abdul Aziz bin Saleh bin Muhammad al Amri et Ali bin Hadi bin Said al Qahtani – devaient être mis à mort le 5 mars 2013. Leur exécution a été repoussée d’une semaine après que leurs familles et plusieurs organisations internationales ont appelé les autorités saoudiennes à enquêter sur les allégations de torture et de procès inique formulées par les accusés, dont deux semblaient avoir moins de 18 ans au moment des faits. Tôt dans la matinée du 13 mars, les sept hommes, ayant tous la vingtaine, ont été emmenés sur la place publique d’Abha, dans le sud-ouest du pays, et fusillés. Ils n’avaient pas été informés officiellement de leur exécution mais avaient été mis au courant par des proches qui leur avaient envoyé des photos sur lesquelles on pouvait voir un grand nombre d’agents de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !