Écrire Etats-Unis. Un prisonnier retrouvé pendu avant son exécution (Billy Slagle)

Informations complémentaires sur l’AU 189/13, AMR 51/056/2013, 5 août 2013 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Billy Slagle, qui devait être exécuté le 7 août dernier, a été retrouvé pendu dans sa cellule dans la matinée du 4 août. Le décès a été prononcé environ une heure après la découverte du corps. Cet homme s’était vu refuser la grâce, mais une procédure judiciaire était en cours. Billy Slagle a été condamné à mort en 1988 dans le comté de Cuyahoga, dans l’Ohio, pour le meurtre de sa voisine Mari Anne Pope, 40 ans. Tôt dans la matinée du 13 août 1987, cette femme avait entendu quelqu’un s’introduire chez elle et a été poignardée à plusieurs reprises lorsqu’elle s’est levée. Billy Slagle, arrêté sur les lieux du crime, avait alors 18 ans. Le 24 juillet 2013, le bureau du gouverneur John Kasich a annoncé qu’il avait « refusé une demande de grâce » adressée par cet homme. Cette décision était définitive, étant basée sur la recommandation du Comité des grâces, qui, le 16 juillet dernier, s’est prononcé à six voix contre quatre contre la grâce. Billy Slagle avait réclamé la commutation de sa condamnation à mort en réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Parmi les partisans de la grâce figuraient l’actuel procureur du comté de Cuyahoga et l’un des juges de la cour suprême de l’Ohio, qui s’était opposé à la confirmation de la condamnation à mort du prévenu en 1992. En 2006, une juge fédérale a également (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.