Écrire Etats-unis. La Floride procède à une cinquième exécution depuis le début de l’année.

Informations complémentaires sur l’AU 230/13, AMR 51/064/2013, 2 octobre 2013 Marshall Gore, 50 ans, a été exécuté le 1er octobre dernier en Floride pour le meurtre de Robyn Novick, commis en 1988. L’avocat de Marshall Gore poursuivait ses efforts pour contester la légalité de la mise à mort de son client, en se fondant sur l’« inaptitude » mentale de celui-ci à être exécuté. En juillet 2013, un juge d’instance de Floride avait rejeté cet argument, estimant que Marshall Gore comprenait « de manière rationnelle qu’il [serait] exécuté pour avoir tué Mlle Novick et que cette exécution [entraînerait] sa mort ». La cour suprême de Floride a confirmé cette décision le 13 août suivant. Le 26 septembre, la cour fédérale de district a rejeté le recours déposé contre ce verdict. Le juge a écrit : « La cour accepte le rôle limité qu’elle joue dans l’examen des requêtes en habeas corpus. La loi exige le résultat rendu ici. » Le 27 septembre, la cour fédérale d’appel du 11e circuit a refusé de surseoir à l’exécution et, le 1er octobre, la Cour suprême des États-Unis a choisi de ne pas intervenir. Marshall Gore a été exécuté par injection létale le 1er octobre, peu après 18 heures, heure locale. Il n’a fait aucune dernière déclaration. Il s’agit de la 28e exécution aux États-Unis et la cinquième en Floride depuis le début de l’année. Depuis l’adoption en 1977 de lois révisées permettant la reprise des exécutions, ce pays a enregistré 1 348 mises à mort, dont 79 en Floride. Cet État se place ainsi derrière le Texas, la Virginie et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.