Écrire Bangladesh. Abdul Quader Mollah, membre de l’opposition, a été exécuté

Informations complémentaires sur l’AU 330/13, ASA 13/019/2013, 13 décembre 2013 Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Abdul Quader Mollah, membre haut placé du parti d’opposition bangladais Jamaat-e Islami, a été exécuté le 12 décembre. Cet homme avait été condamné à mort par la Cour suprême pour crimes contre l’humanité. Abdul Quader Mollah a été exécuté peu de temps après le rejet par la Cour suprême d’une demande de révision de sa peine, malgré les appels lancés par Amnesty International pour une commutation de peine et par d’autres, notamment la haut-commissaire aux droits de l’homme, pour un sursis à son exécution. C’est la première fois qu’une personne est exécutée pour des crimes de droit international commis durant la guerre d’indépendance qui a opposé le Bangladesh au Pakistan en 1971. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Ceci est la première mise à jour de l’AU 330/13. Pour en savoir plus : www.amnesty.org/fr/library/info/ASA13/018/2013/fr. Nom : Abdul Quader Mollah Homme Informations complémentaires sur l’AU 330/13, ASA 13/019/2013, 13 décembre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse