Écrire Emirats Arabes Unis. Un Sri Lankais, Ravindra Krishna Pillai, exécuté

Informations complémentaires sur l’AU 02/14, MDE 25/006/2014, 22 janvier 2014 Ravindra Krishna Pillai, ouvrier migrant originaire du Sri Lanka, a été mis à mort par un peloton d’exécution le 21 janvier dernier aux Émirats arabes unis. Cet homme avait été déclaré coupable de meurtre à l’issue d’un procès inique. Ravindra Krishna Pillai, ouvrier migrant originaire du Sri Lanka, a été fusillé par un peloton d’exécution à 6 heures du matin le 21 janvier 2014 à la prison centrale de Sharjah, dans l’émirat de Sharjah (nord du pays). Il avait été placé à l’isolement la veille et les gardiens de la prison lui avaient dit de demander à ses proches de venir pour leur dire adieu. Pourtant, la sœur et le prêtre de Ravindra Krishna Pillai n’ont pas été autorisés à lui dire au revoir et à assister à l’exécution, mais ils ont pu entrer dans la prison pour voir son corps. Sa sœur essaye de récolter l’argent nécessaire pour que la dépouille soit ramenée au Sri Lanka, où Ravindra Krishna Pillai souhaitait être enterré. Cet homme avait été déclaré coupable de meurtre à l’issue d’un procès inique, pendant lequel il n’avait pas pu consulter son avocat commis d’office. Depuis 1997, 13 personnes ont été exécutées aux Émirats, mais des dizaines de condamnations à mort ont été prononcées. Les condamnés sont passés par les armes, une fois leur sentence confirmée par la Cour suprême et approuvée par le chef de l’État. Amnesty International reconnaît que les États ont le droit et le devoir de traduire en justice les personnes soupçonnées d’infractions (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.