Écrire USA. Le mexicain Ramiro Hernandez Llanas, exécuté au Texas

Informations complémentaires sur l’AU 71/14, AMR 51/023/2014, 10 avril 2014 Ramiro Hernandez Llanas a été exécuté par injection létale le 9 avril au Texas. Son exécution a eu lieu alors que des éléments attestaient que cet homme présentait un handicap mental, comme le confirment six tests de QI effectués sur une période de 10 ans. Sa condamnation à mort était par conséquent contraire à la Constitution. Le 7 avril, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles du Texas s’est prononcé contre la possibilité de recommander au gouverneur Rick Perry une commutation de la condamnation à mort de Ramiro Hernandez Llanas ou un sursis accordé au condamné. Cependant, à ce moment-là, le gouverneur Rick Perry pouvait encore empêcher l’exécution, mais a refusé de le faire (voir également USA : Texas Governor must stop execution of Mexican man with mental disability). Ramiro Hernandez Llanas a été exécuté le 9 avril, peu après 18 heures. Les autorités texanes ont refusé d’identifier la source du pentobarbital qui a servi à l’exécuter, et à exécuter un autre prisonnier le 3 avril. Les États continuent d’avoir des problèmes pour se procurer les produits nécessaires à l’injection létale. Le gouvernement mexicain a condamné l’exécution, dans une déclaration publiée le 10 avril. Ramiro Hernandez Llanas avait été condamné à mort en février 2000 pour le meurtre de son employeur, Glen Lich, battu à mort dans son ranch du comté de Kerr le 14 octobre 1997. Ramiro Hernandez Llanas a subi pendant une dizaine d’années une série de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !