Écrire USA. Le mexicain Ramiro Hernandez Llanas, exécuté au Texas

Informations complémentaires sur l’AU 71/14, AMR 51/023/2014, 10 avril 2014 Ramiro Hernandez Llanas a été exécuté par injection létale le 9 avril au Texas. Son exécution a eu lieu alors que des éléments attestaient que cet homme présentait un handicap mental, comme le confirment six tests de QI effectués sur une période de 10 ans. Sa condamnation à mort était par conséquent contraire à la Constitution. Le 7 avril, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles du Texas s’est prononcé contre la possibilité de recommander au gouverneur Rick Perry une commutation de la condamnation à mort de Ramiro Hernandez Llanas ou un sursis accordé au condamné. Cependant, à ce moment-là, le gouverneur Rick Perry pouvait encore empêcher l’exécution, mais a refusé de le faire (voir également USA : Texas Governor must stop execution of Mexican man with mental disability). Ramiro Hernandez Llanas a été exécuté le 9 avril, peu après 18 heures. Les autorités texanes ont refusé d’identifier la source du pentobarbital qui a servi à l’exécuter, et à exécuter un autre prisonnier le 3 avril. Les États continuent d’avoir des problèmes pour se procurer les produits nécessaires à l’injection létale. Le gouvernement mexicain a condamné l’exécution, dans une déclaration publiée le 10 avril. Ramiro Hernandez Llanas avait été condamné à mort en février 2000 pour le meurtre de son employeur, Glen Lich, battu à mort dans son ranch du comté de Kerr le 14 octobre 1997. Ramiro Hernandez Llanas a subi pendant une dizaine d’années une série de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.