Écrire Etats-Unis. La Géorgie exécute un déficient intellectuel (Warren Hill).

Informations complémentaires sur l’AU 15/15, AMR 51/005/2015, 28 janvier 2015 Warren Hill a été exécuté par les autorités de l’État de Géorgie le 27 janvier. Celles-ci lui ont ôté la vie alors que tous les experts qui l’avaient examiné, y compris ceux engagés par l’accusation, s’accordaient à dire qu’il était atteint d’une déficience intellectuelle. Le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de Géorgie s’est réuni le 26 janvier pour examiner le cas de Warren Hill, mais a voté contre l’octroi d’une grâce. La déclaration publiée par cette instance pour annoncer sa décision n’évoque à aucun moment la question de la déficience intellectuelle. La Cour suprême des États-Unis a refusé d’intervenir. Deux de ses neuf juges auraient accordé un sursis dans cette affaire. Warren Hill a été exécuté par injection létale. Son décès a été prononcé à 19 h 55. Amnesty International considère que cette exécution constitue une violation du droit international. Il s’agit de la cinquième exécution aux États-Unis et de la deuxième en Géorgie cette année. Depuis que la Cour suprême fédérale a approuvé la nouvelle législation relative à la peine capitale en 1976, 1 399 exécutions ont eu lieu dans le pays, dont 57 en Géorgie. Aucune action complémentaire n’est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Ceci est la première mise à jour de l’AU 15/15. Pour plus d’informations : www.amnesty.org/fr/library/info/AMR51/004/2015/fr. Nom : Warren Hill (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Farid et Issa, défenseurs Palestiniens en danger

Farid et Issa militent pour la non-violence et font face à d’incessantes menaces et agressions de la part de soldats et de colons israéliens. Aidez-les ! Signez notre pétition