Écrire Bahrein. Condamnation confirmée pour Taqi Abdallah al Maydan, requête de l’avocat ignorée

Informations complémentaires sur l’AU 264/13, MDE 11/1102/2015, 3 mars 2015 La condamnation à 10 ans d’emprisonnement prononcée à l’encontre de Taqi Abdallah al Maydan est confirmée ; le Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire a conclu que sa détention est arbitraire. L’appel interjeté par Taqi Abdallah al Maydan de sa condamnation à 10 ans de prison a été rejeté par la Haute Cour criminelle d’appel le 27 janvier 2014. Son avocat a rapidement déposé un recours devant la Cour de cassation, mais la date de son audience n’est pas encore fixée. Taqi Abdallah al Maydan avait été inculpé de « tentative d’homicide sur la personne d’un policier », d’« incendie d’un véhicule de police blindé » et de « rassemblement illégal et émeute ». Il est détenu à la prison de Jaw, à une trentaine de kilomètres au sud de la capitale Manama. Sa famille est autorisée à lui rendre visite une heure toutes les deux semaines. Taqi Abdallah al Maydan, ressortissant américain de 26 ans, a été arrêté à son domicile de Sanabis, à l’ouest de Manama, le 7 octobre 2012. Il a été conduit à la Direction des enquêtes criminelles pour y être interrogé ; il a été torturé et contraint de signer des « aveux » selon lesquels il faisait partie du groupe qui avait bloqué la route en brûlant des pneus et attaqué au cocktail Molotov une patrouille de police le 5 octobre 2012 dans la rue Al Budaya, à Manama. Le 24 septembre 2013, la Haute Cour criminelle l’a condamné à 10 ans d’emprisonnement à l’issue d’un procès inique. Taqi Abdallah al Maydan (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.