Écrire Curtis Osborne (h), Noir, 37 ans (âge corrigé)

AMR 51/054/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 142/08 (AMR 51/048/2008, 29 mai 2008) Curtis Osborne a été exécuté dans l’État de Géorgie le 4 juin. Il avait été condamné à mort en août 1991 pour les meurtres de Linda Seaborne et Arthur Jones, commis en 1990. Le 30 mai, lors de l’audience consacrée à l’examen de son recours en grâce, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de la Géorgie a entendu plusieurs anciens hauts fonctionnaires prononcer des déclarations en faveur d’une grâce, dont l’ancien président Jimmy Carter, l’ancien directeur du FBI et juge fédéral William Sessions, l’ancien ministre de la Justice Griffin Bell, l’ancien vice-ministre de la Justice Larry Thompson, et l’ancien président de la cour suprême de Géorgie Norman Fletcher. Parmi leurs préoccupations, ces personnes ont notamment évoqué le fait que Curtis Osborne n’avait pas bénéficié d’une assistance juridique efficace lors de son procès, en particulier pendant l’audience de détermination de sa peine. Son avocat de première instance n’avait, par exemple, présenté aucun témoignage d’expert relatif à sa santé mentale, malgré les éléments montrant qu’il souffrait de graves troubles dépressifs et d’un stress post-traumatique au moment du crime. Lors de la procédure en appel au niveau fédéral, il a été indiqué que l’avocat en question n’avait pas effectué les recherches nécessaires sur son client en appelant des experts à la barre parce que cet homme blanc éprouvait une animosité raciale envers son client afro-américain (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.