Écrire Dale Leo Bishop (h), Blanc, 34 ans

AMR 51/083/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 203/08 (AMR 51/080/2008, 17 juillet 2008) Dale Bishop a été exécuté dans l’État du Mississippi le 23 juillet peu après 18 heures. Il avait été condamné à mort en février 2000 pour le meurtre de Marcus Gentry, commis en décembre 1998. L’auteur réel de ce crime purge une peine de réclusion à perpétuité. Les tribunaux ont débouté Dale Bishop des derniers recours qu’il avait formés, notamment en remettant en cause la légalité des procédures d’injection létale suivies par le Mississippi. Le gouverneur Barbour a refusé de le gracier. Dans l’après-midi du 23 juillet, le conseiller en choix politiques de ce dernier et le directeur de l’administration pénitentiaire ont rendu visite à Dale Bishop. Ils ont affirmé qu’il regrettait le rôle qu’il avait joué dans le meurtre de son ami Marcus Gentry. Le directeur de l’administration pénitentiaire aurait déclaré : « Dale Bishop veut vivre ; du moins c’est ce qu’il nous a indiqué. » Lors de son procès, Dale Bishop avait refusé que des circonstances atténuantes soient présentées en sa faveur et demandé au juge de le condamner à mort. Une fois incarcéré dans le couloir de la mort, un trouble bipolaire (ou maniaco-dépression) avait été diagnostiqué chez lui. Des membres de la famille de Marcus Gentry ont assisté à son exécution. Les médias du Mississippi ont publié leur déclaration écrite : « Nous avons du revivre tous les souvenirs et les émotions de ce mois de décembre. Nous n’oublierons jamais la douleur et la perte que cet (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir