Écrire 24 ressortissants ouzbeks, dont 15 mineurs ainsi qu’un autre homme d’origine ouzbèke

EUR 44/020/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 263/08 (MDE 13/139/2008, 17 septembre 2008) et sa mise à jour (EUR 44/017/2008, 1er octobre 2008) Dans la soirée du 11 octobre, tous les réfugiés ouzbeks, à l’exception de l’un d’entre eux, ont été arrêtés par les forces de l’ordre aux endroits où ils logeaient respectivement dans la ville de Van. Ils ont été renvoyés en Iran en même temps qu’une famille de trois personnes. Depuis lors, ils se cachent. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Amnesty International suivra l’évolution de leur situation et interviendra de nouveau en leur faveur si nécessaire.

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse