Écrire Gregory Edward Wright (h), Blanc, 42 ans

AMR 51/130/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 291/08 (AMR 51/120/2008, 22 octobre 2008) Gregory Wright a été exécuté au Texas le 30 octobre. Il avait été condamné à la peine capitale en décembre 1997 pour le meurtre de Donna Vick, une femme tuée à l’arme blanche à son domicile près de Dallas neuf mois auparavant. Gregory Wright et John Adams ont été condamnés à mort pour ce meurtre, le premier en tant qu’auteur principal et le second comme complice. John Adams, qui demeure détenu dans le couloir de la mort, a fait des déclarations contradictoires au sujet des faits. Cette année, il a signé une déclaration dans laquelle il disait : « Je tiens à faire savoir que Greg Wright n’a pas commis le crime pour lequel il est emprisonné dans le couloir de la mort. Si vous le tuez, vous tuerez un innocent. » Il a ajouté qu’il avait accusé Gregory Wright du meurtre dans le but de se « tirer d’affaire ». Lors de sa dernière déclaration avant d’être exécuté par injection létale, Gregory Wright a maintenu qu’il n’avait pas tué Donna Vick : « Il y a eu beaucoup de confusion quant à l’identité du meurtrier […]. C’est John Adams qui a tué Donna Vick […]. J’étais dans la salle de bains quand il l’a attaquée. Je suis sourd d’une oreille et j’ai cru que le son de la télé était réglé trop fort. Je me suis précipité dans la chambre. Le temps que j’arrive, lorsque j’ai tenté de lui prodiguer les premiers soins, il était trop tard. Les veines de sa gorge étaient coupées. Il lui a poignardé le cœur et c’est ce qui l’a tuée […]. J’ai tout (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.