Écrire Zourab Datkhouïevitch Ilaïev (h) ; Alvi Ilaïev (h) ; Ajdan Ilaïev (h)

EUR 46/032/2008 - Informations complémentaires sur l’AU 335/08 (EUR 46/030/2008, 9 décembre 2008) Le corps de Zourab Ilaïev a été retrouvé le 10 décembre et emmené à la morgue de Grozny, la capitale tchétchène. Cet homme avait été étouffé et des marques étaient visibles sur sa peau, probablement causées par des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Zourab Ilaïev n’avait pas été revu depuis son départ pour son lieu de travail le 1er décembre. À 10 heures ce jour-là, sa sœur l’a appelé sur son téléphone portable. Il ne pouvait pas parler beaucoup, mais a réussi à lui indiquer qu’il était détenu dans le même lieu que ses frères Alvi et Ajdan. La veille, une centaine d’hommes armés et masqués ont encerclé la maison de la famille Ilaïev à Pervomaïski, un district de Grozny, et emmené Alvi et Ajdan Ilaïev, leur sœur Zalina Ilaïeva et l’épouse d’Ajdan, Khadizhat Ilaïeva, enceinte de neuf mois à ce moment-là, à la base de la police située près du village de Dolinski. Vers minuit, leur frère de dix-sept ans, Imam, a également été conduit dans cette base. Ce dernier et les deux femmes ont été libérés le 1er décembre à l’aube. Le 2 décembre, une chaîne de télévision locale a indiqué que deux insurgés armés avaient été tués lors d’un affrontement avec la police. Les corps d’Alvi et d’Ajdan Ilaïev ont été montrés vêtus de tenues de camouflage alors que, selon d’autres sources locales, ils étaient habillés en civil lors de leur arrestation. Le lendemain, leur mère a été convoquée pour les identifier à la morgue, où des médecins (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.