Écrire Bashir Sultan Mohamed al Jafari (h), 23 ans

MDE 31/003/2009 - Informations complémentaires sur l’AU 25/09 (MDE 31/001/2009, 30 janvier 2009) et sa mise à jour (MDE 31/002/2009, 6 février 2009) Bashir Sultan Mohamed al Jafari, soldat de l’armée du Yémen, a été exécuté le 7 février. Il était détenu à la prison militaire de la capitale, Sanaa. En août 2006, un tribunal militaire de première instance l’a condamné à payer la diya (compensation financière également appelée « prix du sang ») pour l’homicide involontaire d’un autre soldat. Cependant, en novembre 2007, une cour d’appel militaire a statué qu’il devait être condamné à mort. La division militaire de la Cour suprême a confirmé ce jugement en mars 2008, et le président du Yémen a ratifié la peine capitale prononcée contre lui sept mois plus tard. Au moins 13 personnes ont été exécutées au Yémen en 2008, et les autorités ont déjà ôté la vie à au moins quatre condamnés depuis le début de l’année 2009. Plusieurs centaines de prisonniers sont actuellement sous le coup d’une condamnation à mort dans ce pays. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la cruauté des USA envers les personnes en quête de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !