Écrire Dennis James Skillicorn (h), Blanc, 49 ans

AMR 51/071/2009 - Informations complémentaires sur l’AU 124/09 (AMR 51/065/2009, 13 mai 2009) Dennis Skillicorn a été exécuté dans le Missouri le 20 mai, quelques minutes après minuit. Il avait été condamné à mort en 1996 pour le meurtre de Richard Drummond, commis en 1994. Lorsqu’il a prononcé ses dernières paroles avant son exécution, Dennis Skillicorn a présenté ses excuses à la famille de la victime en déclarant : « Au cours des quinze dernières années, j’ai vécu dans le remords d’avoir commis cet acte. » Dans son recours en grâce, il sollicitait la commutation de sa peine capitale en réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle, en invoquant ses efforts de réinsertion au cours de son séjour dans le couloir de la mort et son action constructive au sein de la prison. Dans une déclaration du 19 mai, le gouverneur Jay Nixon a annoncé qu’il refusait de lui accorder sa grâce. Il a indiqué : « Le jury qui a déclaré Dennis Skillicorn coupable a déterminé qu’il méritait le châtiment le plus sévère prévu par le droit du Missouri, et ma décision concernant la grâce confirme celle du jury. » Auparavant, le cabinet du gouverneur avait répondu aux personnes ayant appelé à la clémence. Dans une réponse adressée le 15 mai à une personne ayant envoyé un appel depuis le Royaume-Uni, le gouverneur Nixon a expliqué : « Dans le Missouri, la peine de mort est requise avec parcimonie par les procureurs, infligée avec parcimonie par les jurys et appliquée avec parcimonie par l’État. Après (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse