Écrire Un revers pour les revendications foncières d’une communauté indigène yakye axa (Paraguay)

Informations complémentaires sur l’AU 147/09, AMR 45/012/2009, 3 juillet 2009 Les revendications de la communauté indigène yakye axa (Paraguay) au sujet des terres qu’elle habite depuis des générations ont été ignorées par une commission parlementaire dont l’avis est crucial. Le 25 juin, la Commission sur la réforme agraire a voté à la majorité de ses membres le rejet d’un projet de loi prévoyant de restituer aux Yakyes Axas les terres faisant l’objet de ce litige. Cela va à l’encontre d’une décision contraignante rendue par la Cour interaméricaine des droits de l’homme, la plus haute juridiction intergouvernementale de cette région. Bien qu’elle ne soit pas contraignante, cette décision émanant d’un comité parlementaire et portant sur le cas des Yakyes Axas constitue un sérieux revers. Cela pourrait porter un coup fatal à la bataille que livre cette communauté pour récupérer ses terres. La Cour interaméricaine des droits de l’homme avait statué que l’État paraguayen devait restituer ses terres à la communauté yakye axa avant juillet 2008. Cela fait un an que la date butoir est dépassée et ce récent vote ne fait qu’ajouter aux craintes que des intérêts économiques compromettent encore davantage les droits et le bien-être des peuples indigènes de tout le Paraguay. Trois autres commissions chargées d’étudier le projet de loi – la Commission sur le trésor, le budget et les comptes, la Commission sur les droits humains et la Commission sur l’énergie et les ressources naturelles – n’ont pas fait part de leur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse