Écrire Action urgente (mauvaise nouvelle) : Novrouzali Mammadov, un prisonnier malade meurt en détention

Informations complémentaires sur l’AU 209/09, EUR 55/008/2009, 19 août 2009 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes Novrouzali Mammadov est mort en prison le 17 août en Azerbaïdjan. L’état de santé de cet expert linguistique âgé de soixante-sept ans s’était gravement dégradé dans la colonie pénitentiaire numéro 15, et il avait été transféré à l’hôpital central de l’administration pénitentiaire le 28 juillet. D’après une déclaration diffusée le 13 août par le Comité de défense des droits de Novrouzali Mammadov (créé à la suite de son arrestation), la médiatrice de l’Azerbaïdjan, Elmira Souleymanova, « a pris en charge le dossier de Novrouzali Mammadov » et allait contrôler l’évolution de ses examens et de son traitement. Le 31 juillet, cette organisation a indiqué que, depuis son transfert à l’hôpital central de l’administration pénitentiaire, dirigé par le ministère de la Justice, les membres du personnel de cet établissement ne lui avaient fourni aucun soin ni aucun moyen de soulager sa douleur, prétextant qu’ils devaient pratiquer des analyses avant de commencer à le traiter. Ce n’est que le 13 août, à la suite de l’intervention de la médiatrice, que l’hôpital a rendu son diagnostic accessible ; les médecins affirmaient que son état de santé était « satisfaisant et [que] son traitement se poursui[vait] ». Pourtant, il est mort quatre jours plus tard. Selon des agences de presse locales, le service de presse du ministère de la Justice a déclaré que la cause de son décès semblait être (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse