Écrire Bobby Wayne Woods a été exécuté dans l’État du Texas le 3 décembre

Informations complémentaires sur l’AU 317/09, AMR 51/123/2009 50e EXÉCUTION DE L’ANNÉE AUX ÉTATS-UNIS Bobby Wayne Woods a été exécuté dans l’État du Texas le 3 décembre au soir. Il avait été condamné à mort en 1998 pour le meurtre d’une fillette de onze ans, commis l’année précédente. Bobby Woods a été exécuté par injection létale peu après que la Cour suprême des États-Unis eut rejeté une requête présentée par son avocate en faveur d’une suspension de son exécution. Celle-ci avait tenté d’obtenir un sursis au motif qu’il souffrait d’un retard mental. Les derniers mots de Bobby Woods ont été : « Au revoir, je suis prêt. » Le 1er décembre, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles du Texas a débouté Bobby Woods de son recours en grâce. Le dossier de cette demande citait des éléments montrant son handicap mental. Il soulevait en outre la question de son assistance juridique en appel et lors des premiers recours formés en vertu de la décision rendue par la Cour suprême en 2002 qui interdit l’application de la peine capitale pour les personnes atteintes de retard mental. La mort de Bobby Woods porte à 50 le nombre de prisonniers exécutés aux États-Unis jusqu’à présent en 2009, et à 1 186 celui des condamnés auxquels les autorités de ce pays ont ôté la vie depuis la reprise des exécutions, en 1977. Quatre cent quarante-sept de ces exécutions ont eu lieu au Texas. Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Ceci est la première mise à jour de l’AU 317/09 (AMR (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir