Écrire Un égyptien, Atef Rohyum Abd El Al Rohyum, a été exécuté

Informations complémentaires sur l’AU 57/10, MDE 12/014/2010, 12 mars 2010 Amnesty International vient juste d’apprendre qu’Atef Rohyum Abd El Al Rohyum a été exécuté par pendaison le 11 mars. Sa famille n’a été informée de son exécution que lorsqu’on lui a demandé de venir chercher le corps. En Égypte, les exécutions ne sont rendues publiques qu’après avoir eu lieu. Les condamnés ne sont pas informés de la date ni de l’heure de leur exécution, et les familles ne prennent conscience que leur proche a été exécuté qu’au moment où on leur demande de venir chercher le corps. Pourtant les autorités égyptiennes prétendent que les proches des condamnés sont autorisés à leur rendre visite le jour de leur exécution. Atef Rohyum Abd El Al Rohyum a été exécuté en dépit de la présence d’éléments suggérant qu’il n’était pas coupable du meurtre pour lequel il a été condamné. Sa famille n’avait pas été informée de ce que l’appel qu’il avait interjeté de sa condamnation en mai 2009 avait été rejeté, alors qu’une demande officielle d’information à ce sujet avait été formulée mardi 9 mars. Aucune action complémentaire n’est requise de la part du réseau Actions urgentes. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Ceci est la première mise à jour de l’AU 57/10 MDE 12/013/2010. Pour plus d’informations : http://www.amnesty.org/fr/library/info/MDE12/013/2010/fr Informations complémentaires sur l’AU 57/10, MDE 12/014/2010, 12 mars 2010 INFORMATIONS GENERALES Amnesty International est opposée en toutes circonstances à la peine capitale car elle (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse