Écrire Daryl Keith Holton (h), Blanc, 45 ans

AMR 51/142/2007 - Informations complémentaires sur l’AU 227/07 (AMR 51/138/2007, 30 août 2007) Daryl Holton a été exécuté le 12 septembre. Il avait été condamné à mort en 1999 pour avoir tué ses trois jeunes fils et leur demi-sœur, en 1997. Les personnes condamnées à mort dans l’État du Tennessee pour des crimes commis avant 1999 ont la possibilité de choisir entre l’injection létale et la chaise électrique. Daryl Holton a opté pour la deuxième méthode d’exécution. Aucune exécution n’avait eu lieu sur la chaise électrique du Tennessee depuis le 7 novembre 1960. Selon un rapport publié en avril 2007 sur les procédures d’exécution appliquées par l’administration pénitentiaire de cet État, s’agissant des exécutions sur la chaise électrique, « le dispositif d’électrocution doit être réglé de manière à administrer une première décharge de 1750 volts à 7 ampères pendant vingt secondes, puis une deuxième d’une durée de quinze secondes ». Le rapport indique également que ce dispositif est soumis à des tests « au moins une fois par trimestre et fait l’objet d’une maintenance régulière ». La mort de Daryl Holton porte à 40 le nombre de condamnés à qui les autorités des États-Unis ont ôté la vie depuis le début de l’année, et à 1 097 le nombre de prisonniers tués depuis la reprise des exécutions judiciaires dans ce pays, en 1977. Quatre exécutions ont eu lieu dans le Tennessee, dont deux en 2007, depuis que cet État a recommencé à appliquer la peine de mort, en 2000. Aucune action complémentaire n’est requise. Un grand merci à tous ceux qui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir