Écrire Brandon Rhode exécuté six jours après une tentative de suicide

AMR51/092/2010 - Informations complémentaires sur l’AU 208/10 Brandon Rhode a été exécuté en Géorgie (États-Unis) le 27 septembre, peu après 22 heures. Six jours plus tôt, il avait tenté de mettre fin à ses jours en se tailladant les bras et le cou au moyen d’un rasoir. Son exécution avait été repoussée à plusieurs reprises au cours de ces six jours, mais les tribunaux ont finalement refusé de l’annuler. Brandon Rhode devait être exécuté le 21 septembre à 19 heures. Ce matin-là, alors qu’il était normalement sous la surveillance constante de deux gardiens, il a tenté de se suicider en pratiquant des incisions profondes dans ses deux bras et son cou au moyen d’une lame de rasoir. Il a été emmené de toute urgence à l’hôpital, où le personnel médical a estimé qu’il risquait une mort imminente car il avait perdu la moitié de son sang. Il a été ranimé, recousu et reconduit en prison. Son avocat lui a rendu visite le 21 septembre dans l’après-midi. Brandon Rhode se trouvait sur une chaise d’immobilisation où il souffrait « d’une douleur et d’un inconfort profonds », son visage était « hagard, pâle et jaunâtre » (voir également USA : Cruel, inhuman, degrading : 40th execution of the year approaches, 24 septembre, http://www.amnesty.org/en/library/info/AMR51/091/2010/en). Le 21 septembre, la Cour suprême de l’État de Géorgie a ordonné un sursis à l’exécution jusqu’au 23 septembre à 14 heures. Cependant, l’ordre d’exécution initial n’expirait que le 28 septembre et l’administration pénitentiaire a reprogrammé l’exécution pour le 24 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.