Écrire Italie. Les expulsions ont repris à Rome

Informations complémentaires sur l’AU 121/11, EUR 30/011/2011, 18 mai 2011 Au moins 500 Roms vivant dans des habitats non autorisés à Rome ont été expulsés les 9 et 10 mai. Aucune nouvelle expulsion n’a été signalée depuis lors, mais la menace de nouvelles expulsions forcées demeure. Des Roms vivant dans au moins trois endroits non autorisés ont été expulsés de force les 9 et 10 mai 2011. Les personnes installées au bord de la Via Candoni et sous le viaduc routier de Magliana ont été évincées par la police nationale et municipale lundi 9 mai, et celles vivant au bord de la Via Salaria ont été expulsées le mardi 10 mai. Selon certaines informations, deux autres petits regroupement d’habitations précaires auraient également été évacués le lundi 9 mai. Les baraques dans lesquelles vivaient les Roms ont pratiquement toutes été détruites. Seules les habitations abritant des enfants scolarisés ont été épargnées. Les autorités locales ont accepté que les familles dont les enfants vont à l’école puissent rester jusqu’à la fin de l’année scolaire, en juin 2011. Selon des organisations non gouvernementales (ONG) locales, les évictions ont eu lieu sans que les personnes concernées n’aient été prévenues ou consultées au préalable. Les offres de logements de substitution ne concernaient que les femmes et les enfants et ont donc été refusées dans la grande majorité des cas, les familles ne souhaitant pas être séparées. Mardi 17 mai, la police serait retournée sur les lieux Via Candoni et aurait de nouveau chassé les familles (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.