Écrire Bélarus. Deux hommes ont été exécutés.

Action complémentaire sur l’AU 348/11, EUR 49/003/2012, 19 mars 2012 Dmitri Konovalov et Vladislav Kovaliov ont été exécutés au Bélarus. Il faut maintenant que les autorités remettent les corps de ces deux hommes à leurs familles pour qu’elles puissent les enterrer. Le 17 mars, Lioubov Kovaliova, la mère de Vladislav Kovaliov, a reçu par la poste une lettre de la Cour suprême, datée du 16 mars, l’informant que son fils avait été exécuté conformément à la décision rendue par la Cour le 30 novembre 2011. L’exécution de Dmitri Konovalov a également été confirmée par les médias nationaux. L’exécution de Vladislav Kovaliov a eu lieu alors que le Comité des droits de l’homme des Nations unies avait officiellement appelé à ce que cet homme ne soit pas exécuté tant que sa demande auprès du Comité n’aurait pas été examinée. Dmitri Konovalov et Vladislav Kovaliov ont été condamnés à mort le 30 novembre 2011, à l’issue d’un procès qui n’était pas conforme aux normes internationales d’équité. Les peines infligées à ces deux hommes ont été confirmées par la Cour suprême du Bélarus, leur ôtant toute possibilité de faire appel à une instance judiciaire supérieure. Le président Alexandre Loukachenko a rejeté leur recours en grâce le 14 mars. Lioubov Kovaliova a écrit aux membres du Parlement du Bélarus pour leur demander d’influencer Alexandre Loukachenko afin qu’il instaure un moratoire sur l’application de la peine de mort dans le pays. Lioubov Kovaliova a vu son fils pour la dernière fois le 11 mars, quand elle lui a rendu visite au centre de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !