Écrire Etats-Unis. L’Ohio exécute Mark Wiles après que le gouverneur a refusé de le gracier

Informations complémentaires sur l’AU 93/12, AMR 51/027/2012, 18 avril 2012 Mark Wiles a été exécuté par injection létale le 18 avril 2012 dans l’État de l’Ohio (États-Unis) pour un meurtre commis en 1985. Le gouverneur de cet État avait refusé de le gracier le 11 avril dernier. Mark Wiles était dans le couloir de la mort depuis plus de 25 ans. Mark Wiles avait été condamné à mort pour le meurtre (commis le 7 août 1985) de Mark Klima, âgé de 15 ans. Le 15 mars 2012, les membres du Comité des grâces se sont réunis pour examiner la demande de grâce de Mark Wiles. Plusieurs éléments leur ont été soumis pendant cette audience, notamment les témoignages de spécialistes de la santé mentale concernant les possibles lésions cérébrales détectées chez Mark Wiles, ainsi que ceux des différents avocats de cet homme au sujet des remords qu’il ressentait depuis longtemps et de sa bonne conduite en prison. Le Comité a finalement voté à l’unanimité contre la grâce, déclarant que « les remords, l’acceptation de sa responsabilité et une bonne conduite en prison » ne suffisaient pas à garantir la commutation d’une peine de mort. Le 11 avril, l’avocat en chef adjoint du gouverneur John Kasich a écrit à Mark Wiles pour l’informer que le gouverneur avait approuvé la recommandation du Comité et s’était prononcé contre la grâce. Il s’agit de la première exécution en Ohio depuis la mise à mort de Reginald Brooks, le 15 novembre 2011 (voir http://www.amnesty.org/fr/library/info/AMR51/091/2011/fr), qui était elle-même la première dans cet État (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.