Écrire Viet-Nam. Les blogueurs Nguyen Van Hai (homme), Ta Phong Tan (femme), Phan Thanh Hai (homme),condamnés à la prison

Ceci est la troisième mise à jour de l’AU 132/11, ASA 41/002/2012, 4 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 15 NOVEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 24 septembre, un tribunal de Ho Chi Minh-Ville a condamné les blogueurs Nguyen Van Hai, surnommé Dieu Cay (« la pipe du paysan »), Ta Phong Tan et Phan Thanh Hai à 12, 10 et quatre ans d’emprisonnement, respectivement, pour « propagande contre le régime ». Leur procès n’a duré que quelques heures et leurs proches – famille et amis – ont été arrêtés et agressés afin qu’ils ne puissent pas y assister. En avril 2008, le blogueur Nguyen Van Hai a été arrêté, accusé de fraude fiscale pour des raisons politiques et condamné à deux ans et demi de prison. Au terme de sa peine, en octobre 2010, il a été maintenu en détention aux fins d’une enquête pour « propagande contre le régime » en vertu de l’article 88 du Code pénal vietnamien. Ta Phong Tan et Phan Thanh Hai, deux autre blogueurs, ont été jugés en même temps. Nguyen Van Hai a été condamné à 12 ans de prison et cinq ans d’assignation à résidence après sa libération. Ta Phong Tan et Phan Thanh Hai se sont vu infliger des peines de 10 et quatre ans de prison, respectivement, et de trois ans d’assignation à résidence après leur libération. Dans une séquence vidéo du procès diffusée à la télévision nationale, les trois blogueurs semblaient perturbés. Nguyen Van Hai aurait déclaré qu’il n’avait jamais agi contre l’État mais était seulement « frustré (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Solidarité avec la société civile hongroise

Alors que le gouvernement hongrois affiche tous les jours plus sont mépris pour les droits humains, il est urgent de soutenir les ONG dont Amnesty International Hongrie. Signez la pétition !