Écrire Hamir Hasim (h), 23 ans, ressortissant malaisien ...

...Kamal Kupli (h), 24 ans, ressortissant malaisien ; Abdul Malik Usman (h), 28 ans, ressortissant malaisien ASA 36/002/2008 - AU 48/08 Hamir Hasim, Kamal Kupli et Abdul Malik, trois ressortissants malaisiens, risquent d’être exécutés très prochainement à Singapour. Le 18 février, leur ultime recours a été rejeté par la cour d’appel. Amnesty International demande la commutation de leur peine capitale par le président de la République. Le 1er mars 2007, ces trois hommes ont été reconnus coupables de meurtre, une infraction obligatoirement punie de mort à Singapour. Hamir Hasim, jardinier, et Kamal Kupli et Abdul Malik Usman, agents d’entretien, ont été reconnus coupables d’avoir attaqué et tué un homme au cours d’un vol en 2005. INFORMATIONS GÉNÉRALES Singapour est l’un des pays où le taux d’exécutions par habitant est le plus élevé au monde. Dans ce pays, le contrôle étroit exercé par les autorités sur les médias laisse très peu de place au débat public sur la peine de mort. Dans un rapport qu’il a rendu en 2005, le rapporteur spécial des Nations unies sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires a souligné que les garanties juridiques fournies à Singapour n’étaient pas conformes aux engagements internationaux en matière de droits humains. Il s’est fait l’écho des préoccupations de nombreux avocats et militants en rappelant que l’application obligatoire des peines revenait à priver les organes judiciaires de leur pouvoir discrétionnaire, nécessaire afin de juger les personnes de manière (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir