Écrire Colombie. Alfamir Castillo menacée d’une arme à feu, Jorge Molano et German Romero menacés

AU 296/12, AMR 23/040/2012, 11 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 NOVEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 10 octobre dernier, un homme a pointé une arme à feu sur Alfamir Castillo, la mère d’un jeune homme tué par des membres des forces armées colombiennes dans la municipalité de Palmira, dans le sud de la Colombie. L’homme a menacé de la tuer ainsi que ses avocats, quelques jours avant la tenue d’une audience sur l’exécution extrajudiciaire du fils d’Alfamir Castillo et d’un autre homme. Le 10 octobre 2012, Alfamir Castillo se rendait en bus à Santiago de Cali dans le département du Valle del Cauca, dans le sud du pays. Lorsque le bus s’est arrêté dans la municipalité de Palmira, un homme est monté à bord. Il a pointé une arme à feu sur Alfamir Castillo et lui a dit : « Va dire à ce rapporteur d’avocat qu’il mourra, et toi aussi. » Les avocats de cette femme, Jorge Molano et German Romero, la représentent dans l’affaire de l’exécution extrajudiciaire de son fils, Darbey Mosquera Castillo, et d’Alex Hernando Ramírez Hurtado, tous deux tués lors de la même attaque. Sept membres du 57e bataillon anti-guérilla Martires de Puerres de la brigade n °8 de l’armée colombienne ont été condamnés à plus de 40 ans de prison pour des exécutions extrajudiciaires. La menace de mort adressée à Alfamir Castillo survient quelques jours avant la tenue d’une audience à Manizales, dans le département de Caldas, visant à amener les personnes (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse