Écrire Pérou. Rosario Huayanca Zapata et le père José Manuel Miranda Azpiroz, défenseurs des droits humains, menacés de mort

AU 310/12, AMR 46/007/2012, 16 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 NOVEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les 4 et 8 octobre, Rosario Huayanca Zapata et le père José Manuel Miranda Azpiroz, défenseurs péruviens des droits humains, ont reçu plusieurs menaces de mort. La police ne leur a pas proposé de protection et leurs vies pourraient être en danger. Le 4 octobre, le frère de Rosario Huayanca Zapata a reçu un appel téléphonique. Un inconnu a demandé à parler à cette femme et, lorsqu’il a appris qu’elle ne vivait pas là, il a répondu : « Dites à Rosario Huayanca Zapata que la mort l’a appelée », avant de raccrocher. Le même jour, l’agent de sécurité en faction au Comité des droits humains (CODEH) dans la région d’Ica (Pérou) a découvert une enveloppe sous un banc de la salle d’attente. Celle-ci était adressée à Rosario Huayanca Zapata et au père José Manuel Miranda Azpiroz. Elle contenait quatre balles et le message suivant : « Ce n’est qu’un avertissement, la prochaine fois c’est votre corps qui sera visé, idem pour le père [José Manuel Miranda] : 30 000 dollars ou vous êtes mort. » Le 8 octobre, plusieurs membres de la famille de Rosario Huayanca Zapata, notamment son frère, ont reçu de nouveaux appels. À l’occasion d’une de ces conversations téléphoniques, un homme qui voulait parler à cette femme a dit : « Sa tête est mise à prix et quelqu’un va la tuer. » Rosario Huayanca Zapata et José Manuel Miranda Azpiroz pensent que les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.