Écrire Colombie. D’autres défenseurs du droit a la terre menacés

Action complémentaire sur l’AU 299/12, AMR 23/041/2012, 19 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 NOVEMBRE 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 11 octobre dernier, la Coordination nationale des personnes déplacées – une organisation travaillant avec les individus déplacés à cause du conflit armé colombien – a reçu une menace de mort adressée par l’Armée contre la restitution de terres, un groupe paramilitaire. Plusieurs personnes et organisations militant en faveur des droits humains étaient mentionnées dans ce message. Une autre menace de mort semblable avait été envoyée le 2 octobre. Le 11 octobre 2012, une menace de mort a été envoyée par Internet à la Coordination nationale des personnes déplacées (CND). Le message visait également Alfonso Castillo, membre de l’Association nationale de soutien solidaire (Andas). Ces deux organisations font partie du MOVICE. Le courriel a été envoyé par l’Armée contre la restitution de terres et citait plusieurs personnes et organisations, dont certaines avaient déjà été mentionnées dans une menace de mort envoyée le 2 octobre. Un grand nombre d’organisations indiquées dans le message font partie du MOVICE. Moins de 10 jours après ce courriel, l’Armée contre la restitution de terres a envoyé de nouvelles menaces de mort par Internet. Ce groupe accusait de nombreuses ONG et personnes de collaborer avec la guérilla, affirmant qu’elles « conseillaient aux victimes et aux personnes déplacées de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.