Écrire Kamal al Mwayel (h), 46 ans, ancien prisonnier politique, médecin

MDE 24/011/2008 - AU 53/08 Kamal al Mwayel, un ancien prisonnier politique, a été convoqué par la Sécurité militaire à Damas le 21 février 2008, et personne ne l’a vu depuis lors. Amnesty International pense qu’il a été placé en détention et craint qu’il ne soit torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. L’arrestation de Kamal al Mwayel est peut-être liée au fait qu’il a assisté à une réunion de la Déclaration de Damas pour le changement national démocratique, un groupe d’organisations favorables à la démocratie, le 1er décembre 2007. Douze autres personnes également présentes lors de cette réunion sont actuellement privées de liberté. Onze d’entre elles sont détenues dans des conditions éprouvantes à la prison d’Adhra, tandis que la douzième est hospitalisée à la suite d’une dégradation de son état de santé liée à ses conditions de détention (voir l’AU 333/07, MDE 24/045/2007 du 17 décembre 2007, et ses mises à jour). Par le passé, Kamal al Mwayel a été emprisonné entre 1982 et 1989 en raison de ses liens présumés avec Les Frères musulmans, une organisation illégale en Syrie. INFORMATIONS GÉNÉRALES La Déclaration de Damas pour le changement national démocratique est une organisation interdite regroupant plusieurs mouvements d’opposition et de lutte pour la démocratie en Syrie. Le 9 décembre 2007, le gouvernement a lancé une opération de ratissage contre ce groupement : 47 de ses membres ont été arrêtés jusqu’à présent, dont 34 ont été relâchés au bout de quelques jours. À la connaissance d’Amnesty (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.