Écrire Egypte. Alber Saber Ayad détenu dans des conditions déplorables

Action complémentaire sur l’AU 278/12, MDE 12/034/2012, 24 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 DÉCEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Dix organisations égyptiennes de défense des droits humains ont déposé une plainte auprès du parquet concernant les conditions d’incarcération du prisonnier d’opinion Alber Saber Ayad, détenu à la prison de Tora, en Égypte. Cet homme est jugé en ce moment pour « dénigrement de la religion ». Il est à craindre que son droit à un procès équitable soit bafoué. D’après un de ses avocats, Alber Saber Ayad n’a ni eau potable, ni éclairage dans sa cellule, située près d’un égout qui s’est écroulé, et qui serait infestée d’insectes. Malgré ces conditions déplorables, les autorités de la prison ne permettent pas à cet homme de quitter sa cellule. Celui-ci n’a toujours pas été traité pour une blessure au doigt qu’il aurait reçue lorsque des policiers ont tiré sur ses menottes lors de la dernière audience de son procès. De plus, les autorités de la prison semblent avoir confisqué les lettres qu’il a écrites à sa famille et ses amis. Lors d’une audience qui s’est tenue le 17 octobre 2012, le tribunal a rejeté ou ignoré plusieurs requêtes formulées par les avocats d’Alber Saber Ayad. Ces derniers n’étaient pas autorisés à consulter le rapport de l’enquête officielle ou à en faire des copies. Le tribunal a également refusé que les policiers impliqués dans l’arrestation du prévenu ou dans l’enquête soient appelés à témoigner, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse