Écrire Un responsable militant,Ismael Solorio Urrutia, et sa femme,Manuela Solís Contreras, tués au Mexique.

AU 320/12, AMR 41/070/2012, 25 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 DÉCEMBRE 2012 Un responsable écologiste et son épouse ont été tués dans l’État de Chihuahua, dans le nord du Mexique. Ce double meurtre est intervenu après une série de menaces de mort et l’on craint pour la sécurité de membres de la famille des militants et d’autres responsables de l’organisation à laquelle ils appartenaient. On a retrouvé le 22 octobre le corps sans vie d’Ismael Solorio Urrutia, tué d’une balle dans la tête, et celui de son épouse, Manuela Solís Contreras, atteinte par une balle à la poitrine. Le couple se rendait à un rendez-vous médical dans la ville de Chihuahua. Tous deux étaient membres d’El Barzón, une organisation de petits agriculteurs de l’État de Chihuahua. Ismael Solorio Urrutia militait pour obtenir un meilleur accès à l’eau dans cet État qui souffre de pénurie en la matière. Selon les informations reçues par Amnesty International, Ismael Solorio Urrutia et d’autres personnes avaient fait l’objet de menaces répétées. En septembre, le responsable et d’autres membres de l’organisation avaient reçu des menaces de mort émanant d’un inconnu. Ils avaient porté plainte officiellement auprès du ministre de l’Intérieur de l’État de Chihuahua (Secretario de Gobierno del Estado de Chihuahua). Les menaces se sont poursuivies néanmoins. Le 13 octobre, Ismael Solorio Urrutia et son fils ont été agressés et frappés par une personne travaillant semble-t-il pour une compagnie minière indirectement impliquée dans le litige sur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !