Écrire Salvador. "Mery", une femme victime de mauvais traitements

AU 316/12, AMR 29/007/2012, 25 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 DÉCEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La Salvadorienne « Mery » se voit refuser l’assistance juridique et les soins médicaux dont elle a besoin de toute urgence. Cette femme est victime d’un traitement cruel, inhumain et dégradant. Au Salvador, l’avortement est considéré comme un crime en toutes circonstances. En février 2012, « Mery », âgée de 27 ans et enceinte de huit semaines, a voulu avorter clandestinement au moyen de médicaments. Après en avoir pris, elle s’est rendue au l’hôpital car elle s’inquiétait de ressentir des effets inhabituels. Plusieurs membres du personnel l’ont dénoncée à la police, qui l’a arrêtée immédiatement. Cette femme était profondément bouleversée et paniquée. Malgré sa condition physique et mentale, elle a été menottée au brancard et placée sous surveillance policière. La santé mentale de « Mery » était très fragile et se détériorait. Le 28 août dernier, cette femme a été déclarée coupable et condamnée à deux ans d’emprisonnement pour avoir provoqué son avortement. Le juge a insisté pour qu’elle purge sa peine en prison, l’empêchant ainsi de recevoir l’aide et le traitement psychologiques dont elle avait besoin. Le 3 septembre, alors qu’elle se trouvait au Centre de réadaptation pour femmes à Ilopango, dans le département de San Salvador, « Mery » a essayé de se suicider en utilisant un clou rouillé pour s’ouvrir les veines. Elle a été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.