Écrire Salvador. "Mery", une femme victime de mauvais traitements

AU 316/12, AMR 29/007/2012, 25 octobre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 DÉCEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La Salvadorienne « Mery » se voit refuser l’assistance juridique et les soins médicaux dont elle a besoin de toute urgence. Cette femme est victime d’un traitement cruel, inhumain et dégradant. Au Salvador, l’avortement est considéré comme un crime en toutes circonstances. En février 2012, « Mery », âgée de 27 ans et enceinte de huit semaines, a voulu avorter clandestinement au moyen de médicaments. Après en avoir pris, elle s’est rendue au l’hôpital car elle s’inquiétait de ressentir des effets inhabituels. Plusieurs membres du personnel l’ont dénoncée à la police, qui l’a arrêtée immédiatement. Cette femme était profondément bouleversée et paniquée. Malgré sa condition physique et mentale, elle a été menottée au brancard et placée sous surveillance policière. La santé mentale de « Mery » était très fragile et se détériorait. Le 28 août dernier, cette femme a été déclarée coupable et condamnée à deux ans d’emprisonnement pour avoir provoqué son avortement. Le juge a insisté pour qu’elle purge sa peine en prison, l’empêchant ainsi de recevoir l’aide et le traitement psychologiques dont elle avait besoin. Le 3 septembre, alors qu’elle se trouvait au Centre de réadaptation pour femmes à Ilopango, dans le département de San Salvador, « Mery » a essayé de se suicider en utilisant un clou rouillé pour s’ouvrir les veines. Elle a été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition