Écrire Inde. Ajmal Kasab risque d’être bientôt exécuté.

AU 323/12, ASA 20/037/2012, 5 novembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 DÉCEMBRE 2012 Ajmal Kasab risque d’être exécuté sous peu pour son implication dans les attentats de Mumbai le 26 novembre 2008. Sa demande de grâce est actuellement examinée par le président de l’Inde. En cas de rejet, cet homme serait la première personne à être exécutée dans ce pays depuis 2004. En 2010, Ajmal Kasab, un ressortissant pakistanais âgé de 25 ans, a été déclaré coupable par un tribunal spécial pour son implication dans les attentats qui ont eu lieu en 2008 à Mumbai, au Maharashtra, et qui ont fait plus de 150 morts et plus de 250 blessés. Cet homme a été déclaré coupable de plus de 80 chefs d’inculpation –comprenant le fait d’avoir commis des actes de terrorisme et d’avoir comploté en vue d’un meurtre – et condamné à mort. En 2011, la Haute Cour de Bombay a confirmé cette sentence. Le 29 août 2012, la Cour suprême indienne a également confirmé le verdict, mettant fin à toutes les voies de recours à la disposition d’Ajmal Kasab. Par la suite, cet homme a adressé une demande de grâce dans laquelle il réclame la commutation de sa peine de mort. En vertu du droit indien, les demandes de grâce sont d’abord examinées par les États. En cas de rejet, elles sont transférées au gouvernement fédéral. Selon la presse, le 24 septembre dernier, le ministère de l’Intérieur de l’État du Maharashtra a recommandé le rejet de la demande d’Ajmal Kasab. Cinq jours plus tard, le gouverneur du Maharashtra s’est prononcé contre la grâce. Le 23 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.