Écrire Sayed Yousif Almuhafdah, défenseur des droits humains arrêté

AU 324/12, MDE 11/063/2012, 5 novembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 DÉCEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Sayed Yousif Almuhafdah, défenseur bahreïnite des droits humains, a été arrêté le 2 novembre 2012 pour avoir participé à un « rassemblement illégal » et « pris part à un défilé non autorisé ». Amnesty International le considère comme un prisonnier d’opinion. Le 2 novembre, Sayed Yousif Almuhafdah, vice-président par intérim du Centre bahreïnite pour les droits humains, a été arrêté dans le village de Diraz, au nord-ouest de Manama, la capitale bahreïnite. On lui reproche d’avoir observé un rassemblement et le comportement de la police face aux manifestants. Il a été emmené au poste de police d’Al Budaiye, où il a été interrogé en présence de son avocat. Le lendemain, toujours en présence de son avocat, il a été déféré au parquet, qui a prolongé sa détention pour sept jours et l’a inculpé de participation à un « rassemblement illégal » et à un « défilé non autorisé » en vertu de l’article 178 du Code pénal et du Code relatif aux réunions, processions et rassemblements publics. Sayed Yousif Almuhafdah a été arrêté à plusieurs reprises entre août et octobre 2012 alors qu’il traversait des postes de contrôle à proximité de son domicile. À chaque fois, il a été relâché sans inculpation dans les heures qui ont suivi. Il aurait été battu en détention au mois d’août. Il a porté plainte mais, à la connaissance d’Amnesty International, aucune enquête (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !