Écrire Inde. Deux manifestants antinucléaires, Lourdeswamy et Nazarin, détenus.

Action complémentaire sur l’AU 367/11, ASA 20/038/2012, 6 novembre 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 DÉCEMBRE 2012 Deux personnes arrêtées pour avoir participé aux manifestations organisées en ce moment pour protester contre le projet d’implanter une centrale nucléaire de construction russe à Kudankulam, dans l’État méridional du Tamil Nadu, se sont vu décerner de nouvelles ordonnances. Elles pourraient ainsi être détenues jusqu’à un an. Le 3 novembre, la police s’est rendue à la prison centrale de Vellore (Tamil Nadu) et a remis des ordonnances à Lourdesamy (68 ans) et Nazarin (40 ans) en vertu d’une législation de l’État relative à la sécurité, qui prévoit la possibilité de les détenir jusqu’à un an sans inculpation ni jugement. Ces deux manifestants habitent le village d’Idinthakarai, qui est au cœur d’un mouvement de protestation depuis 18 mois. Ils sont détenus depuis le 10 décembre. On leur reproche notamment de ne pas avoir respecté les restrictions relatives à la taille des rassemblements, de s’être soulevés en utilisant des armes meurtrières et d’avoir tenté d’agresser des fonctionnaires. Lors des dernières manifestations en date, qui ont eu lieu les 9 et 10 septembre, les policiers ont opposé la force aux centaines de manifestants qui marchaient vers le site du projet. Ils auraient lancé des bombes lacrymogènes sur des manifestants pacifiques, qu’ils auraient également chargés au moyen de matraques. Quelque 60 manifestants, dont un enfant, ont été blessés. En réaction aux violences policières, certains (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse